UFML-S s’insurge contre DoctoChrono qui vend un rendez-vous en ligne « dès le lendemain » pour 30 à 40 euros

18 Avr, 2019

UFML-S s’insurge contre DoctoChrono qui vend un rendez-vous en ligne « dès le lendemain » pour 30 à 40 euros

DoctoChrono, une nouvelle plateforme de prise de rendez-vous en ligne se présente comme un « organisateur de rendez-vous médicaux prioritaires ». Contre 30 à 40 euros, l’entreprise propose de trouver aux patients une consultation « dès demain ». L’offre a ulcéré les médecins sur les réseaux sociaux et notamment le président de l’UFML-S (branche syndicale de l’Union française pour une médecine libre), le Dr Jérôme Marty, qui demande à saisir l’Ordre des médecins pour dénoncer le « renforcement des inégalités d’accès aux soins » engendré par ce service ainsi que la « monétisation et financiarisation du soin » qu’il qualifie de « marché noir » de la médecine. DoctChrono a réagi sur Twitter, en se décrivant comme « un nouveau service au croisement de la conciergerie médicale et des sites de prise de rendez-vous en ligne ». Le site se défend clairement de faire de la « vente de rendez-vous » et estime « pratiquer des tarifs raisonnables »…mais a tout de même décidé de suspendre l’ensemble de ses services.