Une nouvelle maladie transmise par le rat à l’homme

12 Mai, 2020

Une nouvelle maladie transmise par le rat à l’homme

Une dizaine d’habitants de Hong Kong ont été testés positifs à l’hépatite E provenant des rats, une maladie également appelée « VHE du rat ». Selon les médecins chinois, le cas le plus récent a été découvert le 30 avril. C’est un homme âgé de 61 ans qui présentait une fonction hépatique anormale. « Ce qui est inquiétant, c’est que ce virus peut passer de l’animal à l’homme », s’alarme le Dr Siddharth Sridhar, microbiologiste et un des chercheurs à l’origine de la découverte. Le premier cas connu remonterait à 2018. Des experts en maladies infectieuses de l’Université de Hong-Kong avaient accueilli un patient de 56 ans, ayant subi une greffe de foie récente, qui présentait des fonctions hépatiques anormales sans cause évidente. Mais depuis, les cas se multiplient et les médecins craignent que ce virus existe en fait depuis plusieurs années et ait été « dormant », avant de se transmettre à plus grande échelle. Dans une étude parue dans Journal of Infectious Diseases en 2019, il est évoqué l’importance de développer et de renforcer les recherches à ce propos « afin d’élucider les moyens de transmission de cette maladie et les risques encourus par les personnes atteintes ».

En lire plus sur La Dépêche.fr