Baisse du débit sanguin et Alzheimer

14 Fév, 2019

Baisse du débit sanguin et Alzheimer

Des chercheurs toulousains de l’Institut de mécanique des fluides (CNRS-Université Paul Sabatier-INP) et de l’Université Cornell (Etats-Unis), réunis au sein du projet de recherches BrainMicroFlow, ont scruté de très très près le débit sanguin cérébral, connu pour être plus faible chez les patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Cette anomalie du débit intervient bien avant le développement des plaques amyloïdes entre les neurones qui génère des pertes de mémoire ou des difficultés à exécuter des tâches courantes. Ils ont identifié les globules blancs (neutrophiles) qui adhèrent aux parois des capillaires du cortex cérébral, jusqu’à en bloquer le flux sanguin. Lors d’expériences sur des souris, ils ont trouvé un anticorps qui débloque le flux sanguin et permet une amélioration des performances des souris.